Éleveurs allaitants : Un carnet d’élevage disponible

Il tient dans la poche, comble le vide laissé par des logiciels inexistants et permet d’enregistrer tous les critères nécessaires à l’éleveur allaitant. C ‘est le carnet d’élevage que met à disposition Bretagne Bovins Croissance. Un outil papier qui prend en compte des caractères dits secondaires mais déterminants.

Un voyage au Québec des éleveurs de Salers d’Auvergne leur a permis de s’en inspirer. « Tous les élevages Nord Américains en utilisent. Mais en prenant en compte des caractères secondaires comme la vigueur du veau à la naissance, coté mère, son l’instinct maternel, ses qualités maternelles, le cornage ou la docilité », énumère Pierrick Message de Bretagne Bovins Croissance. Auvergne Bovins Croissance s’en est alors inspiré, suivi par la Bretagne pour réaliser ce carnet de poche. Car s’ils sont secondaires, ces critères sont appelés à prendre de plus en plus d’importance au regard de la sélection génomique. Alors si l’idée est bien d’aller vers l’outil informatique pour renseigner toutes ces informations d ‘ élevage, « le carnet papier est encore très efficace car pour le moment, le manque de logiciel d’enregistrement et le manque d’habitude du smartphone rendent ce carnet très utile », apprécie le technicien. Dans ce carnet de bord, les éleveurs de races à viande pourront donc, en un coup d’oeil, retrouver les reproducteurs de chaque animal du cheptel, les informations sur les génisses de renouvellement, toutes les données des vêlages et 150 naissances possibles et ainsi que les observations y compris , au sevrage. Ce, sans oublier les notes sur la mise au parc et les interventions individuelles ou collectives. Une vraie bible, déjà envoyée à 340 éleveurs adhérents. Elle est mise gracieusement à disposition de tout éleveur qui en fera la demande à l’adresse ci dessous.

Pour soigner les zones humides : Water se mouille
Algues vertes : les agriculteurs sur le pont dans le Finistère