Terra 05 juillet 2007 à 12h11 |

Terres agricoles : - La Safer Bretagne joue le rôle d'arbitre

Devant une terre agricole de plus en plus convoitée, grignotée de toute part, les Safer mettent en avant leur rôle de concertation entre professionnels et collectivités.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Joseph Gautier, président de la Safer Bretagne.
Joseph Gautier, président de la Safer Bretagne. - © TERRA
En 2006, le prix moyen des terres s'élève à 3 970 ?/ha, soit un indice d'évolution en hausse de 2% par apport à 2005 (Côtes d'Armor, +3% ; Finistère, +2% ; Ille-et-Vilaine, -2% ; Morbihan, +4%). 6 055 ha de terres agricoles en Bretagne (5 430 ha en 2005) sont partis vers l'urbanisation - les collectivités, les loisirs et le résidentiel - sur le marché traité par la Safer Bretagne (19 200 notifications, 40 000 ha). Ce qui représente 15% du marché foncier de l'espace rural breton.
La Safer a fait l'acquisition de 4 150 ha et rétrocédé 3 900 ha dans 95 opérations profitant à l'installation des jeunes (1 166 ha) et quelques 1 700 ha destinés à l'agrandissement d'exploitation. 510 ha ont été réorientés vers les ouvrages routiers, le développement des collectivités, la protection des captages d'eau… Idem à 2005, la préemption se situe à 15% des surfaces acquises.
Quant au stock foncier, il s'établissait fin 2006 à 2 020 ha dont 1 392 ha de réserves foncières garantis dans le cadre de convention avec les collectivités.

Acteur du consensus
Depuis plusieurs années, la concurrence sur le marché foncier monte en puissance. Agriculteurs, collectivités, "il faut aller vers la concertation maximum, il faut éviter de tirer les prix à la hausse ", indique Jean-Paul Le Lan, directeur de la Safer Bretagne.
La Safer entend jouer un rôle prépondérant, qui consiste à provoquer la concertation afin d'aboutir à un consensus entre les différentes parties. "La concertation permet de définir les projets prioritaires, actés ensuite par la profession puis adaptés", ajoute le directeur.
Aujourd'hui, 163 conventions de partenariat avec l'Etat et les collectivités ont été signées avec la Safer Bretagne (Conseils généraux, communes, syndicats d'eau). Pour son président, Joseph Gautier, les conventions ne confèrent pas de priorité dans l'attribution des terres, mais facilitent le travail en positionnant très en amont les projets des collectivités, dont les besoins sont de plus en plus importants (la Communauté d'agglomération de Saint-Brieuc devrait nécessiter la mobilisation de 340 ha d'ici 2020, soit 25 ha par an).
A l'image d'autres organismes, la réduction des budgets touche la Safer. A partir de 2007, l'Etat réduit les crédits européens destinés aux actions des Safer envers l'installation et l'aménagement parcellaire, qui à l'avenir seront financées uniquement par l'Etat.
Dans un tel contexte, les Safer entendent réaffirmer leur rôle sur le marché foncier.
"Nous devons être plus présents en amont et plus réactifs, souligne le directeur. Il est impératif que la Safer puisse répondre aux demandes des agriculteurs, notamment lorsqu'il s'agit de l'installation des jeunes agriculteurs".
Dans cet objectif, la Safer Bretagne , via la Région, pourrait à l'avenir bénéficier de moyens en capacité de stockage plus long pour permettre la réalisation de projets d'installation.

Réagissez à cet article

Attention, les messages sont limités à 1000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Recopiez le code :

Code de sécurité anti spam

lionel | 10 décembre 2009 à 16:27:56

bonjour suite à un accident de la circulation je suis handicapé et je recherche des terres environs de1à2 hectare sur la commune de la gacilly carentoir tréal st martin sur oust ou alors allaire pour pouvoir m'occuper à faire du jardinage et du fourrage à mon temp bien cordialement lionel

lopez patricia | 28 septembre 2010 à 18:44:17

je recherche en region bratagne 2 ha à 3 ha de terre pour culture soit a acheter soit en fermage j'attends des reponses si vous en avez ou en connaissez dept 56 ou 29 merci

vincent | 09 août 2012 à 21:33:12

Bonjour,mon frère possède 3 ha de terre qu'il souhaite me vendre;ces terres sont louées et je ne souhaite pas les reprendre est-il possible de lui les acheter ; Merçi de me répondre

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Terra
La couverture de la revue Terra n°459 | décembre 2014

Dernier numéro
N° 459 | décembre 2014

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

28 brève(s) » voir toutes