Terra 19 novembre 2010 à 10h16 |

IDENTIFICATION BOVINE - Transparence sur la gratuité

Pour identifier, l'accès à l'enregistrement est gratuit. C'est le message qu'entend rappeler fermement la FRSEA Ouest aux organismes d'élevage qui tenteraient de masquer l'information. Un appel à la transparence que son secrétaire général, Frank Guéhennec lance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Frank Guéhennec : "le service d'enregistrement pour l'identification bovine est gratuit, nous exigeons la transparence sur cette information".
Frank Guéhennec : "le service d'enregistrement pour l'identification bovine est gratuit, nous exigeons la transparence sur cette information". - © Terra

On peut pêcher par omission. Oublier de présenter que l'enregistrement à l'identification bovine est gratuit. Ce serait en vogue et susciterait de nombreuses interrogations auprès des éleveurs. "Cela relève d'un procédé que la FRSEAO dénonce, rappelle avec fermeté Frank Guehénnec, producteur laitier dans le Morbihan et secrétaire général de la FRSEA Ouest. Nous exigeons des organismes prestataires une information complète et transparente auprès des éleveurs sur ce service d'enregistrement. Il est gratuit. Pourquoi le masquer", interroge le représentant syndical avançant par la même une réponse. "C'est le minimum, tout de même, avant de proposer d'autres options qui sont, elles, payantes", s'insurge-t-il du procédé en réclamant une véritable transparence.
"Le minitel va disparaître. On peut toujours déclarer sur papier libre, mais aussi par le biais d'internet sur le site www. bretagne.edeidentification.fr, gratuitement". Mais voilà, le développement des services autour de l'identification bovine sur Agraël suscite des appétits qui entraînerait un penchant à pécher par omission. "Nous exigeons un accès clair et facilité à ce service gratuit", insiste Frank Guéhennec. Car, selon lui, face au contexte de dérégulation mondial et au libéralisme qu'entraîne ce démantèlement, "les éleveurs sont des chefs d'entreprises avec des décisions d'orientation à prendre pour leur outil. Comment le faire sans avoir la main sur les données essentielles de leur exploitation ?", s'insurge le responsable syndical.

Réagissez à cet article

Attention, les messages sont limités à 1000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Recopiez le code :

Code de sécurité anti spam

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Terra
La couverture de la revue Terra n°456 | novembre 2014

Dernier numéro
N° 456 | novembre 2014

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

24 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri
À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui